Retour à la liste

AIR CONDITIONNÉ : informations et conseils d’utilisation

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Autonomie

Il est normal de constater une augmentation de la consommation d’énergie durant l’utilisation du conditionnement d’air.

Arrêtez le système lorsque vous n’en avez plus l’utilité.

Conseils pour minimiser la consommation et donc aider à préserver l’environnement

Roulez aérateurs ouverts et vitres fermées.

Si le véhicule est resté stationné en pleine chaleur ou en plein soleil, pensez à l’aérer quelques minutes pour chasser l’air chaud avant de démarrer.

Entretien

Consultez le document d’entretien de votre véhicule pour connaître les périodicités de contrôle.

Anomalies de fonctionnement

D’une manière générale, en cas d’anomalie de fonctionnement, consultez un Représentant de la marque.

- Baisse d’efficacité au niveau du dégivrage, du désembuage ou de l’air conditionné. Cela peut provenir de l’encrassement de la cartouche du filtre habitacle.

- Non production d’air froid. Vérifiez le bon positionnement des commandes et le bon état des fusibles. Sinon, arrêtez le fonctionnement.

Présence d’eau sous le véhicule.

Après l’utilisation prolongée de l’air conditionné, il est normal de constater une présence d’eau provenant de la condensation sous le véhicule.

Bruit

À chaque coupure de contact, la ventilation se coupera après une dizaine de secondes environ.

Véhicules équipés du mode ECO

Une fois activé, le mode ECO peut réduire les performances de la climatisation automatique. Reportez-vous au paragraphe « Conseils de conduite, éco conduite » en chapitre 2.

Utilisez l’air conditionné régulièrement, même par temps froid, faites-le fonctionner au moins une fois par mois pendant environ 5 minutes.

N’ouvrez pas le circuit de fluide frigorigène. Celui-ci est dangereux pour les yeux et pour la peau.

En dessous de 10°C environ, moteur coupé il est normal de constater l’entrée d’air froid dans l’habitacle par les aérateurs lorsque la ventilation n’est pas arrêtée (reportez-vous au paragraphe « Chauffage, conditionnement d’air » en chapitre 3). Il est conseillé de positionner la commande de ventilation sur 0 en cas d’arrêts courts.

Le circuit de fluide frigorigène peut contenir des gaz à effet de serre fluorés.

Suivant véhicule, vous trouverez les informations suivantes sur l’étiquette A collée dans le compartiment moteur.

La présence et l’emplacement des informations dans l’étiquette A dépendent du véhicule.

Ñ Type du fluide frigorigène

Type d’huile du circuit de climatisation

Produit inflammable

Consultez la notice d’utilisation

Maintenance

Quantité de fluide frigorigène présente dans le véhicule.

x.xxx kg

Potentiel de réchauffement planétaire (coefficient-équivalent CO2).

GWP xxxxx

La quantité en poids et en équivalent CO2.

CO2 eq x,xxt

N’ouvrez pas le circuit de fluide frigorigène. Celui-ci est dangereux pour les yeux et pour la peau.

Avant toute intervention dans le compartiment moteur, coupez impérativement le contact (reportez-vous au paragraphe « Démarrage, arrêt du moteur » en chapitre 2).