Retour à la liste

DISPOSITIFS DE CORRECTION ET D’ASSISTANCE À LA CONDUITE

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

- ABS (antiblocage des roues) ;

- ESC (contrôle dynamique de conduite) avec contrôle du sous-virage et système antipatinage ;

- assistance au freinage d’urgence ;

- antipatinage avancé ;

- assistance de conduite avec une remorque ;

- aide au démarrage en côte ;

- roues arrière directrices.

D’autres systèmes d’aides à la conduite sont décrits en pages suivantes.

Antiblocage des roues (ABS)

Lors d’un freinage intensif, l’ABS permet d’éviter le blocage des roues donc de maîtriser la distance d’arrêt et de conserver le contrôle du véhicule.

Dans ces conditions, des manoeuvres d’évitement en freinant sont alors possibles. De plus, ce système permet d’optimiser les distances d’arrêt notamment sur sol peu adhérent (sol mouillé...).

Chaque mise en oeuvre du dispositif se manifeste par un tremblement de la pédale de frein. L’ABS ne permet en aucun cas d’améliorer les performances « physiques » liées à l’adhérence pneus-sol. Les règles de prudence doivent donc être impérativement respectées (distances entre les véhicules...).

En cas d’urgence, il est recommandé d’appliquer sur la pédale une pression forte et continue. Il n’est pas nécessaire d’agir par pressions successives (pompage). L’ABS modulera l’effort appliqué dans le système de freinage.

Ces fonctions sont des aides supplémentaires en cas de conduite critique pour permettre d’adapter le comportement du véhicule à la volonté de conduite.

Les fonctions n’interviennent pas à la place du conducteur. Elles ne repoussent pas les limites du véhicule et ne doivent pas inciter à rouler plus vite. Elles ne peuvent donc, en aucun cas, remplacer la vigilance, ni la responsabilité du conducteur lors des manoeuvres (le conducteur doit toujours être attentif aux événements soudains qui peuvent intervenir durant la conduite).

Anomalies de fonctionnement :

- © et x allumés au tableau de bord accompagnés des messages « ABS à contrôler », « Système freinage à contrôler » et « ESC à contrôler » : l’ABS, l’ESC et l’aide au freinage d’urgence sont désactivés. Le freinage est toujours assuré ;

-  x, D, © et ® allumés au tableau de bord accompagnés du message « Panne du système de freinage » : cela indique une défaillance des dispositifs de freinage.

Dans les deux cas, consultez un Représentant de la marque.

Le témoin ® vous impose, pour votre sécurité, un arrêt impératif et immédiat compatible avec les conditions de circulation. Arrêtez le moteur et ne le redémarrez pas. Faites appel à un Représentant de la marque.

Votre freinage est partiellement assuré. Toutefois, il est dangereux de freiner brusquement et ceci vous impose un arrêt impératif et immédiat compatible avec les conditions de circulation. Faites appel à un Représentant de la marque.

Contrôle dynamique de conduite (ESC) avec contrôle de sous-virage et système antipatinage

Contrôle dynamique de conduite ESC

Ce système aide à conserver le contrôle du véhicule dans les situations « critiques » de conduite (évitement d’un obstacle, perte d’adhérence dans un virage…).

Principe de fonctionnement

Un capteur au volant permet de connaître la trajectoire de conduite voulue par le conducteur.

D’autres capteurs répartis dans le véhicule mesurent sa trajectoire réelle.

Le système compare la volonté du conducteur à la trajectoire réelle du véhicule et corrige cette dernière, si nécessaire, en agissant sur le freinage de certaines roues et/ou sur la puissance du moteur, en cas de déclenchement du système, le témoin  clignote au tableau de bord.

Contrôle de sous-virage

Ce système optimise l’action de l’ESC dans le cas d’un sous-virage prononcé (perte d’adhérence du train avant).

Système antipatinage

Ce système aide à limiter le patinage des roues motrices et à contrôler le véhicule dans les situations de démarrages, d’accélérations ou de décélérations.

Principe de fonctionnement

À l’aide de capteurs de roues, le système mesure et compare, à chaque instant, la vitesse des roues motrices et décèle leur emballement. Si une roue tend à patiner, le système freine celle-ci jusqu’à ce que la motricité redevienne compatible avec le niveau d’adhérence sous la roue.

Le système agit aussi sur le régime moteur selon l’adhérence disponible sous les roues, indépendamment de l’action exercée sur la pédale d’accélérateur.

Dans certaines situations (conduite sur sol très mou : neige, boue… ou conduite avec des roues chaînées), le système peut réduire la puissance moteur pour limiter le patinage.

Anomalies de fonctionnement

Lorsque le système détecte une anomalie de fonctionnement, le message « ESC à contrôler » et les témoins © et s’affichent au tableau de bord. Dans ce cas, l’ESC et le système antipatinage sont désactivés.

Consultez un Représentant de la marque.

Assistance au freinage d‘urgence

C’est un système complémentaire à l’ABS qui aide à réduire les distances d’arrêt du véhicule.

Principe de fonctionnement

Le système permet de détecter une situation de freinage d’urgence. Dans ce cas, le système de freinage développe instantanément sa puissance maximum et peut déclencher la régulation ABS.

Le freinage ABS est maintenu tant que la pédale de frein n’est pas relâchée.

Allumage des feux de détresse

Suivant véhicule, ceux-ci peuvent s’allumer en cas de forte décélération.

Anticipation du freinage

Suivant véhicule, lorsque vous relâchez rapidement la pédale d’accélérateur, le système anticipe le freinage afin de diminuer les distances d’arrêt.

Cas particuliers

Lors de l’utilisation du régulateur de vitesse :

- si vous utilisez la pédale d’accélérateur, lorsque vous la relâcherez le système peut se déclencher ;

- si vous n’utilisez pas la pédale d’accélérateur, le système ne se déclenchera pas.

Anomalies de fonctionnement

Lorsque le système détecte une anomalie de fonctionnement, le message « Système freinage à contrôler » s’affiche au tableau de bord accompagné du témoin ©.

Consultez un Représentant de la marque.

Ces fonctions sont des aides supplémentaires en cas de conduite critique pour permettre d’adapter le comportement du véhicule à la volonté de conduite.

Ces fonctions n’interviennent pas à la place du conducteur. Elles ne repoussent pas les limites du véhicule et ne doivent pas inciter à rouler plus vite. Elles ne peuvent donc, en aucun cas, remplacer la vigilance, ni la responsabilité du conducteur lors des manoeuvres (le conducteur doit toujours être attentif aux événements soudains qui peuvent intervenir durant la conduite).

Antipatinage avancé (contrôle d’adhérence)

Lorsque le véhicule en est équipé, le contrôle d’adhérence permet de faciliter le contrôle du véhicule sur des routes en conditions d’adhérence réduite (sol meuble...).

Ces fonctions sont des aides supplémentaires en cas de conduite critique pour permettre d’adapter le comportement du véhicule à la volonté de conduite.

Les fonctions n’interviennent pas à la place du conducteur. Elles ne repoussent pas les limites du véhicule et ne doivent pas inciter à rouler plus vite. Elles ne peuvent donc, en aucun cas, remplacer la vigilance, ni la responsabilité du conducteur lors des manoeuvres (le conducteur doit toujours être attentif aux événements soudains qui peuvent intervenir durant la conduite).

Activation, désactivation du système

Pour activez ou désactiver la fonction depuis l’écran multimédia, reportez-vous à la notice multimédia puis choisissez le mode :

« Auto »

Le message « Anti-patinage avancé auto » s’allume quinze secondes environ au tableau de bord.

Cette position permet une utilisation optimale dans des conditions de route normales (sèche, humide, faible neige...).

« Expert »

Cette position permet une utilisation optimale dans des conditions de sol meuble (boue, sable, feuilles mortes...). Le mode « Expert » gère le système de freinage tout en laissant au conducteur le contrôle du couple moteur pour gagner en motricité.

Le système bascule automatiquement en mode « Auto » au-delà de 40 km/h environ et le message « Anti-patinage avancé auto » s’allume 15 secondes environ au tableau de bord.

Nota : le mode par défaut du système est le mode « Auto ».

Pneumatiques

Lorsqu’il y a nécessité de les remplacer, il ne faut monter sur votre véhicule que des pneumatiques de même marque, dimension, type et structure.

Ils doivent : soit être identiques à ceux d’origine, soit correspondre à ceux préconisés par un Représentant de la marque.

Assistance de conduite avec une remorque

Ce système aide à conserver le contrôle du véhicule dans le cas d’une utilisation avec une remorque. Il détecte les oscillations provoquées par la traction d’une remorque dans des conditions particulières de conduite.

Conditions de fonctionnement

- La fonction doit être activée par un Représentant de la marque ;

- l’attelage doit être agréé par un Représentant de la marque ;

- le câblage doit être agréé par un Représentant de la marque ;

- l’attelage doit être branché au véhicule.

Principe de fonctionnement

La fonction stabilise le véhicule par :

- un freinage asymétrique des roues avant pour réduire les oscillations provoquées par la remorque ;

- un freinage des quatre roues et une limitation du couple moteur pour réduire la vitesse du véhicule jusqu’à l’arrêt des oscillations.

Le témoin  clignote au tableau de bord pour vous en informer.

Lorsque le câblage d’attelage est occupé, mais sans qu’une remorque ne soit attelée (porte-vélo, porte bagage avec éclairage...), la fonction peut agir dans des conditions de conduite particulière type orniérage.

Risque de décélération du véhicule.

Aide au démarrage en côte

En fonction de l’inclinaison de la pente, ce dispositif vous assiste lors d’un démarrage en côte. Il empêche le véhicule de reculer, en intervenant sur le serrage automatique des freins, lorsque le conducteur lève le pied de la pédale de frein pour actionner l'accélérateur.

Fonctionnement du système

Il fonctionne uniquement lorsque le levier de vitesses est en position autre que N ou P et que le véhicule est à l’arrêt complet (appui sur la pédale de frein).

Le système retient le véhicule environ 2 secondes. Ensuite, les freins se desserrent (le véhicule roule en fonction de la pente).

Le système d'aide au démarrage en côte ne peut totalement empêcher le véhicule de reculer dans tous les cas (très fortes déclivités…).

Le conducteur peut dans tous les cas actionner la pédale de frein et ainsi empêcher le véhicule de reculer.

L’aide au démarrage en côte ne doit pas être utilisée pour un arrêt prolongé : utilisez la pédale de frein.

Cette fonction n'est pas conçue pour immobiliser le véhicule de manière permanente.

Si nécessaire, utilisez la pédale de frein pour arrêter le véhicule.

Le conducteur doit rester particulièrement vigilant sur les sols glissants ou peu adhérents.

Risques de blessures graves.

Roues arrière directrices

Pour les véhicules qui en sont équipés, ce système permet, lorsque le véhicule roule, d’orienter les roues arrière en fonction des conditions de conduite : à basse vitesse ce système privilégie la maniabilité, à vitesse plus élevée il optimise la stabilité.

Lors de roulage à petite vitesse, les roues arrière s’orientent dans le sens inverse des roues avant (figure A) afin d’améliorer la maniabilité du véhicule. Ceci est utile lors de roulages urbains, sur route sinueuse, en manoeuvre sur un parking...

Lors de roulage à vitesse plus élevée, les roues arrière s’orientent dans le même sens que les roues avant (figure B) afin d’optimiser la stabilité du véhicule. Ceci est utile lors d’un changement de voie, lors de la prise de virage...

Nota : La configuration du système (agilité...) dépend du mode sélectionné dans le menu « MULTI-SENSE » MULTI-SENSE.

Anomalies de fonctionnement

- Si le témoin © accompagné du message « Direction à contrôler » s’affiche au tableau de bord : consultez un Représentant de la marque.

- Si le témoin ® accompagné du message « Panne de la direction » s’affiche au tableau de bord, cela indique une défaillance du système.

® vous impose un arrêt impératif et immédiat compatible avec les conditions de circulation. Faites appel à un Représentant de la marque.

En cas de choc sur le soubassement du véhicule (exemple : contact avec une borne, un trottoir surélevé ou tout autre mobilier urbain) vous pouvez endommager le véhicule (déformation d’un essieu).

Afin d’éviter tout risque d’accident, faites contrôler votre véhicule par un Représentant de la marque.